Saintlouis.re

Ville de Saint-Louis et La Rivière

Sécurité

 

Forces de l'ordre et de secours avaient rendez-vous avec les jeunes des quartiers pour un tournoi de futsal au gymnase Jean Joly, le mercredi 13 mars.

Une rencontre sportive où les valeurs de respect mutuel et de tolérance étaient au centre du terrain.

Pour l'occasion, gendarmes, policiers nationaux et municipaux, sapeurs-pompiers de Saint-Louis et jeunes ont chaussé leurs baskets pour aller décrocher le titre de champion détenu par la Police municipale de Saint-Louis.

Après plusieurs matchs acharnés, cette dernière terminera finalement sur la 3ème marche du podium derrière l'équipe des All Stars.

Les sapeurs-pompiers de Saint-Louis ont remporté la coupe des vainqueurs.

Le tournoi de la fraternité a une fois de plus rempli ses objectifs, notamment rassembler toutes les forces des quartiers autour d'une rencontre sportive afin d'apprendre à se connaître différemment.

 

 

Les risques des réseaux sociaux, le harcèlement scolaire, le happy slapping..., Internet, outil incontournable de la société moderne peut également se révéler être un véritable danger pour les plus jeunes.

Le Contrat local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD) mène en ce sens des actions de prévention auprès des mineurs.

Le 29 janvier, au lendemain de la rentrée scolaire, les agents de la Police municipale étaient au Lycée professionnel de Roches Maigres pour une intervention sur les risques d'Internet.

Il s'agissait pour eux d'interpeller les lycéens sur l'utilisation intelligente de cet outil.

 

Dans le cadre du partenariat entre le CLSPD de Saint-Louis et le lycée Victor Schoëlcher, un travail de sensibilisation et prévention de la délinquance  est mené auprès de la 1ère SPVL.

Il y a deux ans, un clip a été réalisé avec la Brigade de Prévention de la Délinquance Juvénile.

Cette année un atelier de prévention a été proposé avec le CLSPD (Contrat local de sécurité et de prévention de la délinquance) en partenariat avec la gendarmerie, la Semittel ... sur le respect et la sécurité dans le bus.

En effet, le mardi 13 novembre dernier s'est déroulé au lycée Victor Schoelcher une action de sensibilisation. Durant cette action, les élèves ont pu participer à des mises en situation auxquelles ils pourraient être ou ont été confrontés dans un bus.

Vol, racket, manque de respect, nuisances sonores... sont des incivilités omniprésentes dans les transports en communs, même s'ils sont en diminution.

Les jeunes doivent être les acteurs d’aujourd’hui et non des spectateurs.

 

     

 

Le 7 novembre, la salle Simone Veil a accueilli le comité technique, délocalisé, du Syndicat Mixte des Transports de la Réunion (SMTR). Ce comité se réunit tous les 3 mois et se compose de tous les acteurs concernés par le thème de l'insécurité et plus particulièrement dans les transports, mais aussi le harcèlement et les atteintes sexuelles.

Au cours de cette séance, un point a été fait sur l'évolution de la délinquance sur le département et concernant la ville de Saint-Louis, il a été constaté une baisse des faits de violences sur le dernier trimestre (19 faits de délinquance recensés au 1er  trimestre 2018 contre 10 sur le deuxième trimestre, soit -47% selon le SMTR). Cette baisse est due aux actions menées en partenariat entre les services de la Transdev, la Gendarmerie et la Police Municipale, via le CLSPD. Ainsi plusieurs opérations sont menées chaque semaine tels que les contrôles itinérants, les actions de prévention sur le terrain...

Par ailleurs, une campagne de lutte contre le harcèlement sexuel dans les transports sera déclinée par le SMTR dans les tous les réseaux de transports de l'île dès la fin d'année, action construite en partenariat avec les associations Femmes des Hauts et le Réseau VIF.

Une feuille de route a été établie, notamment dans la mise en application des dispositifs de la Loi Savary relative à la lutte contre la fraude et l'élargissement des dispositifs de sécurité.

Il est à noter que l'objectif du SMTR est de coordonner les services que les adhérents organisent, de mettre en place un système d’information à l’intention des usagers et  un système de tarification coordonné permettant la délivrance de titres de transport uniques ou unifiés.

Les acteurs présents : Officier départemental prévention de la délinquance Gendarmerie, Officier État Major Police Nationale,  Transdev, Citalis, Alterneo, Casud, Association Femmes des hauts, Association Réseau VIF, Agence publicité Kayamb, CLSPD de Saint-Joseph, Saint-Pierre et Saint-Louis.

 

Le 19 juin dernier, le Commandant de Gendarmerie de l'arrondissement sud Nicolas Imbert, M. Metzger et M.Nicole, chefs d'établissement, Julie Furic Turpin, référente prévention sécurité du Lycée d'enseignement professionnel de Roche Maigre, l'équipe du CLSPD et de la Police municipale de Saint-Louis ont assisté à la remise d'attestation de formation aux "parents-acteurs" initiée depuis le mois de décembre 2017.

L'ensemble des intervenants se félicitent de l'efficacité de ce dispositif puisqu'aucun acte de violence n'a été constaté depuis sa mise en place.

A l'issue d'une formation dispensée par les service de Gendarmerie, les parents ont pu assurer une présence préventive aux abords des établissements de la cité scolaire de Roche maigre.

Le commandant IMBERT a félicité les parents bénévoles pour leur implication et une reconduction de cette collaboration ainsi que la validation d'un support de communication ont été actées.

La ville de Saint-Louis, désignée en tant que "ville-pilote" de ce dispositif fait partie de la police de sécurité et du quotidien et permettra aux autres communes du département de  La Réunion de s'en inspirer et de mettre en place la même action.

 

 

La Transdev, la Semittel et la Police municipale de Saint-Louis ont mené une opération de patrouille dans les bus sur différents quartiers de la ville, le jeudi 24 mai.

Cette action, qui sera renouvelée prochainement, vise à lutter contre les fraudes et s'inscrit également dans une volonté de ramener un sentiment de sécurité dans les transports en commun.

Ainsi 8 policiers municipaux, 8 contrôleurs de bus de la Semittel et 5 agents de médiation et de la sûreté de la Transdev ont emprunté 13 bus durant tout un après-midi. La gendarmerie a pour sa part terminé la journée sur une opération de contrôle à la gare routière.

Pas moins de 151 passagers ont été contrôlés, et malgré les 9 verbalisations, l'opération a été bien accueillie par les usagers.

A moyen terme, les différents partenaires entendent bien formaliser cette collaboration dans le cadre du Contrat Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD).

 

 

Restez connectés

Inscrivez-vous à la newsletter

pour recevoir toute l'actualité de la Ville de Saint-Louis

ou suivez nous sur...