Saintlouis.re

Ville de Saint-Louis et La Rivière

Actualités

 

 

Le 15 Septembre 2016, le projet LIFE+ Pétrels découvrait les sites de nidification d’une des espèces les plus rare de la planète : Le Pétrel noir de Bourbon.

La localisation des terriers, jusque là inconnue, ne permettait pas de mettre en œuvre des mesures de conservation efficaces et adaptées à l’urgence ! En effet, nous estimons qu’il reste aujourd’hui environ 50 couples de cette espèce au monde, sa survie est donc entre nos mains.

Pour sensibiliser les saint-louisiens, Jérôme Dubos, assistant ingénieur de la cellule Life+Pétrels a tenu une conférence le jeudi 12 avril dernier à la salle Moulin Maïs à Bois de Nèfles Cocos afin de mieux découvrir cette espèce. Un oiseau fascinant de part son histoire et de sa rareté.

Les habitants de Grand-Bassin l'ont autrefois appelé "Timize", qui le considéraient comme un être de mauvais augure avec son cri lugubre.

Pour information : Une fois au sol, les pétrels ne peuvent plus redécoller seuls. Donc si vous trouvez un oiseau échoué, mettez-le précautionneusement dans un carton avec des trous d'aération, ne pas le nourrir et ne pas lui apporter de soins.

 

Appelez, le centre de soin de la SEOR au 0262 20 46 65 ou déposez-le chez les sapeurs-pompiers.

 

              

 

 

C'était le temps des bonnes affaires ! Une Fashion days a été organisée par l’association des commerçants et la ville de Saint-Louis, du 11 au 15 avril 2018, l'occasion pour les commerçants de sortir leurs étals pour proposer les meilleurs articles.

 

Cette braderie a été l’occasion pour certains de préparer l’hiver qui arrive tout doucement. Elle s’est clôturée par un plateau artistique d’exception avec Kozman Ti Dalon, Fanm Soukwé, Liiam, Sega"el et Kénaelle qui ont fait dansé les centaines de personnes présentes.

 

 

 

 

La future association :" jeunesse de Pont 9" mène ce matin du 11 avril leur toute première opération de nettoyage, qui est bénévole.

L'association a pour but d'aider à l'embellissement et le développement de leur quartier.

Les commerces de proximités,ainsi que la mairie ont contribué à leur façon (en fournissant du matériel) au déroulement de cette matinée "coup de poing pour la propreté".

L'engouement de ce mouvement de cette action a touché certains habitants de la SIDR BENGALI, qui sont venus prêter main-forte.

 

 

 

runéo informe ses clients de la commune de Saint-Louis, que suite aux dernières pluies, il a été constaté une augmentation de la turbidité de l'eau sur les secteurs suivants :

 

SAINT-LOUIS

  • PETIT SERRE

 

Les abonnés doivent prendre la précaution de ne pas consommer l'eau. Il est conseillé d'utiliser de l'eau en bouteille ou à défaut de porter à ébullition l'eau du robinet et la faire bouillir pendant 3 minutes avant de la consommer. Cette eau peut toutefois être utilisée pour tout usage sanitaire (toilette, WC, lavage).


Ces mesures doivent être respectées jusqu'à l'annonce du retour à une qualité sanitaire satisfaisante de l'eau sur votre secteur.

 

runéo remercie ses clients pour leur compréhension et les tiendra informés de l'évolution de la situation.

 

Il y a 15 mois, les habitants de la résidence Kayamb du Gol avaient interpellé leur bailleur social, la Semader et les élus de la municipalité sur la nécessité d'améliorer leurs conditions de vie.

Une de leurs revendications principales était alors de trouver un emploi.

Pour le contrat de Ville et la Semader, il était essentiel de répondre positivement à cette requête.

Ainsi 12 personnes du quartier profiteront prochainement d'un contrat à durée déterminée d'insertion (Cddi) d'un an. Ils auront la responsabilité de réhabiliter les bâtiments extérieurs ainsi que les intérieurs. Pour cela, les futurs agents de ces ateliers et chantiers d'insertion bénéficieront d'une formation préalable.

Les 12 cddi seront pris en charge par l'association Gran Pié Coco qui oeuvre déjà dans des chantiers participatifs.

 

 

 

L’épidémie de dengue en cours se poursuit dans l’ouest, le sud et pourrait s’étendre au nord de l’île. Du 2 au 8 avril, 237 cas de dengue ont été confirmés, portant à 992 le nombre total de cas autochtones signalés en 2018. Afin de limiter l’ampleur de l’épidémie, l’ensemble des acteurs (ARS Océan Indien, services de l’Etat, collectivités locales) sont mobilisés et multiplient les actions de lutte anti-vectorielle dans les zones touchées. La mobilisation active de l’ensemble de la population est également attendue et nécessaire pour lutter contre les moustiques.

 

Situation épidémiologique au 10 avril

Après une circulation inhabituelle à bas bruit du virus de la dengue en 2017, y compris durant l’hiver austral, le nombre de cas de dengue est en augmentation depuis le début de l’année 2018.

 

Au cours de la semaine dernière (du 2 au 8 avril), 237 cas de dengue ont été confirmés, portant à 992 le nombre total de cas autochtones signalés en 2018. Les cas signalés résident principalement :

 

Dans l’ouest

à Saint-Paul, Gare routière et Étang Saint-Paul (53 cas), Bois de Nèfles et La Plaine

(47 cas), Saint-Gilles-les-Bains (16 cas), Saint-Gilles-les-Hauts (12 cas), La Saline (8 cas), à La Possession (7 cas), Le Port (20 cas), Saint-Leu (6 cas).

 

Dans le sud

à Saint-Pierre, (19 cas) et Ravine des Cabris, Bois d’Olives (26 cas)

 

Des cas isolés sont également mis en évidence dans d’autres communes de l’île, y compris dans le Nord. Au total depuis le début de l’année 2017, 1086 cas autochtones ont été confirmés. Les consultations aux urgences sont en augmentation ainsi que les hospitalisations (30 hospitalisations en 2018 et 12 en 2017).

 

Carte répertoriant les cas de dengue téléchargeable sur le site internet de l’ARS OI :

 

Renforcement des actions de lutte anti-vectorielle

Des interventions de lutte anti-vectorielle sont réalisées quotidiennement en porte-à-porte dans les quartiers touchés par la dengue. L’objectif est d’éliminer le plus possible, autour du domicile des personnes ayant contracté la dengue, les moustiques vecteurs de la maladie, pour limiter la propagation du virus dans les maisons alentours : réalisation de traitements insecticides (pour diminuer la densité de moustiques adultes) et destruction des gites en eau contenant des larves de moustiques. Dans le cadre du passage en niveau 3 du dispositif ORSEC, la mobilisation du dispositif renforcé de lutte anti-vectorielle est mené par l’ARS Océan Indien (120 agents, complétés par 29 intérimaires) et le service départemental d’incendie et de secours (40 sapeurs-pompiers volontaires).

 

Quelques chiffres-clé depuis le début de l’année :

  • des actions de lutte anti-vectorielle menées dans 811 zones où la circulation de la dengue a été jugée probable ou confirmée ;
  • près de 7 000 contrôles de cours et de jardins chez des particuliers ;
  • environ 1 200 maisons identifiées avec des gîtes larvaires et plus de 3 000 gîtes larvaires éliminés ;
  • la réalisation de traitements insecticides de jour dans les cours et jardins de plus de 4 700 maisons ;
  • des opérations de traitements insecticides de nuit ayant couvert près de 20 000 maisons
  • 800 maisons visitées à Saint-Paul depuis les 15 derniers jours par les pompiers.



Par ailleurs, des équipes de volontaires de la Croix Rouge interviennent depuis 2 semaines, le week-end, dans les quartiers concernés : une centaine de maisons supplémentaires visitées pour l’élimination des gîtes larvaires et la sensibilisation du public aux gestes de prévention.

 

Enfin les communes et intercommunalités se mobilisent également et multiplient les opérations de nettoyage de quartier.

 

Recommandations à la population

  • Il est rappelé à tous l’importance de mettre en œuvre les gestes de prévention, en particulier les habitants des zones touchées :
  • Éliminer les récipients en eau autour de son habitation ;
  • Éliminer les déchets pouvant générer des gîtes larvaires ;
  • Se protéger des piqûres de moustiques ;
  • Consulter impérativement son médecin, en cas d’apparition de symptômes de la maladie (apparition brutale de fièvre éventuellement associée à des maux de tête, douleurs musculaires, éruptions cutanées, nausées, vomissements, saignements ou fatigue) et continuer à se protéger des piqûres de moustiques.

 

Cette lutte collective est le moyen le plus efficace pour endiguer l’épidémie.

 

 

Découvrez la page Facebook « Ensemble contre les moustiques » destinée à relayer les informations concernant la lutte contre le moustique au plus près de la population.

 

http://www.reunion.gouv.fr/dengue-a-la-reunion-poursuite-de-l-epidemie-dans-l-a3786.html

 

 

 

 

Ces derniers mois, le pont de la ravine du Gol situé sur la RD 3 (route Hubert Delisle) et qui dessert les hauts de la commune, entre les écarts de Gol les Hauts et du Ruisseau les Hauts a été remplacé par un nouvel ouvrage métallique modulaire.

 

En effet, l'augmentation du trafic sur ce pont a causé de fortes faiblesses structurelles, qui ont déjà conduit le Département à limiter le tonnage autorisé à 19 tonnes. À terme, ces contraintes  auraient entraîné sa fermeture.

 

Il était donc nécessaire de positionner un demi-tablier au dessus du tablier existant sur appuis provisoires pour permettre à l'entreprise d'utiliser ensuite ce demi-tablier comme poutre pour démonter l’ancienne structure, au-dessus du vide. Après ce démontage, la seconde partie du tablier préfabriquée puis la structure est posée sur ses appuis définitifs. Enfin, il ne restait plus qu’à positionner les trottoirs en encorbellement, et à placer les équipements de sécurité.

 

Ces travaux ont donc permis de remettre à neuf de la structure, compatible avec les contraintes normales de circulation ; d’améliorer la circulation des usagers par l’élargissement de l’ouvrage ; d’intégrer de nouvelles canalisations d’irrigation du Département et d’éliminer le traitement des déchets de plomb et d’amiante contenus dans la peinture de l’ancien ouvrage. Praticable depuis quelques semaines, la nouvelle structure a couté au Département près de 1,650 millions d'euros.

Restez connectés

Inscrivez-vous à la newsletter

pour recevoir toute l'actualité de la Ville de Saint-Louis

ou suivez nous sur...