Saintlouis.re

Ville de Saint-Louis et La Rivière

Actualités

 

 

Le CCAS de Saint-Louis en partenariat avec l'ORIAPA ont démarré depuis peu un atelier de découverte de la tablette numérique en direction des personnes âgées.

 

Chaque mardi, elles sont plus d'une dizaine de mamies, au LCR les Seychelles, stylet à la main à manier les diverses applications que propose cet outil technologique.

 

Comment créer un répertoire téléphonique ou préparer sa liste de courses, et puis comment ça marche Google, autant de connaissances qui n'auront bientôt plus de secrets pour ces dames.

 

« Zot cari, zot sa va oubli su le feu, kan zot va gagne manié la tablette », et certaines s'apprêtent déjà à investir dans le petit appareil tactile, histoire de ne pas perdre la main et de continuer à se perfectionner.

 

 

 

 

Le Cos, Comité des Oeuvres Sociales de la Ville de Saint-Louis a convié ces dames à une séance "ambiancée" de zumba le samedi 10 mars.

 

Réunies dans la cour de l'école de Plateau Goyaves autour de Zumba Queen, celles-ci n'ont pas hésité à tremper les tee-shirts...le tout avec le sourire.

 

 

 

 

Marché de nuit, spécial "Journée des droits de la femme" avec la participation des dames de l'atelier slam du quartier de La Rivière.

 

 

 

L'association Coeur de rue a entamé il y 6 mois maintenant, des ateliers de hip hop au sein de l'école de musique et de danse du Gol en partenariat avec le Contrat de Ville de Saint-Louis.

Un projet qui a séduit parents et enfants.

 

Les B.Boys et les B.Girls ont présenté le jeudi 8 mars un aperçu de leur talent et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils ont déjà toute l'attitude.

 

Afin de saluer l'investissement des enfants dans ce projet, Laurent Robert, président de l'association a offert aux danseurs une prestation de Bboy Energie, champion de La Réunion dans la catégorie des moins de 11 ans.

 

A court terme, l'association Coeur de rue souhaite entraîner les jeunes vers des spectacles ou des compétitions urbaines, pour leur offrir davantage de possibilités de grandir dans leur passion.

 

 

 

La journée des droits de la femme à Saint-Louis a réuni dans les jardins de la mairie, des femmes de toutes les origines.

 

Réunionnaises, Mahoraises, Comoriennes...ont coloré cette journée du 8 mars 2018.

 

La vice-présidente du CCAS, Emmanuelle Sinacouty a rappelé combien cette date était importante dans le combat quotidien de la Femme pour l'égalité des droits, avant d'ouvrir les festivités de la journée.

 

Relooking, soin des ongles, tatouage au henné ou zumba...tout a été pensé pour que chaque femme s'offre un vrai instant de bien-être et de détente.

 

La journée s'est achevée avec un podium où le maloya, le séga ou le m'biwi ont transporté un public venu nombreux.

 

 

 

 

Elisiane Hoareau, Gaëlle Faguet, LasRam Mary, Maud Evin, Marine Moon, Soledad Lopez et ses élèves de l'association Piton des Z'Arts vous présentent "Femmes en l'air", une exposition collective de peintures et de photographies.

 

L'exposition se tiendra à la salle Moulin Maïs de Bois de Nèfles Cocos, jusqu'au jeudi 29 mars 2018.

 

 

 

 

Les marmay des écoles de Saint-Louis avaient rendez-vous avec le maloya ce jeudi 8 mars sur le site de Moulin Maïs.

 

Kosa maloya ? Koman y danse sa ? Kosa le sati ou le pikèr ?

L'association Zenfan Kabaré a eu à cœur de faire découvrir ou redécouvrir cette identité créole aux petits Saint-Louisiens. Ces derniers ont ainsi profité d'une exposition sur le maloya, mais ont surtout apprécié de s'essayer au roulèr ou au kayamb avant une démonstration de « fonkèr » par les membres de l'association.

 

Une manière ludique de s'approprier un bout de leur histoire.

 

 

Restez connectés

Inscrivez-vous à la newsletter

pour recevoir toute l'actualité de la Ville de Saint-Louis

ou suivez nous sur...