La Caisse Des Ecoles

La Caisse des Ecoles est un établissement public communal créé en application de l’article 15 de la loi du 10 avril 1867 et de l’article 17 de la loi du 28 mars 1882.
La jurisprudence a qualifié les caisses des écoles d’établissements publics locaux autonomes (arrêt du Conseil d’Etat du 24 mai 1963 - Fédération Nationale de Conseils de parents d’élèves des écoles publiques).


Son objet, tel qu’initialement défini à l’article 15 de la loi du 10 avril 1867, est de favoriser et de faciliter la fréquentation scolaire par l’attribution de récompenses aux élèves assidus et de secours aux élèves indigents ou peu aisés (fourniture de livres, vêtements, chaussures, aliments). Elle concourt au service de l’enseignement primaire public.


L’article L212-10 du code de l’éducation élargit par ailleurs ses domaines d’intervention. Il dispose en effet que les compétences de la caisse des écoles peuvent être étendues à des actions à caractère éducatif, culturel, social et sanitaire en faveur des enfants relevant de l’enseignement du premier et du second degré.
Aujourd’hui, les caisses des écoles ont ainsi diversifié leurs activités : elles peuvent gérer des services sociaux importants tels que les colonies de vacances pour les enfants des écoles, les cantines scolaires ou les classes de découvertes.

 

A Saint-Louis…

 

La Caisse des Ecoles de la Ville de Saint Louis a été créée le 21 Avril 1957 par une délibération du Conseil Municipal adoptant les statuts de l’établissement.
Elle est administrée par un comité présidé par le Maire, Patrick Malet conformément aux dispositions de l’article R 212-28 du code de l’éducation. Le comité se compose par ailleurs de deux membres désignés par le Conseil Municipal, de 3 membres de l’inspection de l’Education nationale, un représentant de la Préfecture et de 4 membres désignés par les sociétaires.


Ses compétences :

 

  • La mise en œuvre de la politique en faveur de la jeunesse,
  • Le développement des actions à caractère éducatif, culturel, social et sanitaire en faveur des enfants relevant de l’enseignement du premier et du second degré, en particulier le Dispositif de Réussite Educative et l’équipe afférente (loi du 18 janvier 2005 de programmation pour la cohésion sociale).
  • Le portage des emplois aidés intervenant dans les écoles pour le compte de la collectivité

 

Ses objectifs :

 

  • Développer des services éducatif et social au profit des élèves en difficultés et de leur famille
  • Soutenir et développer des services aux familles et à l’enfance,
  • Favoriser le soutien aux jeunes,
  • Coordonner et  développer le partenariat  de proximité,
  • Favoriser la lutte contre toutes les formes d’exclusions.
  • Promouvoir l’accès à la culture et au sport
  • Respecter le rythme de l’enfant et son cadre de vie,
  • Favoriser l’implication des parents.

 

Les différents services

 

LE SERVICE RÉUSSITE EDUCATIVE

Saint-Louis est la deuxième ville de La Réunion à s'être engagée dans ce dispositif en 2005.
Il propose un suivi spécifique, individualisé aux élèves des écoles maternelles à la secondaire, repérés en difficultés  dans le cadre scolaire. LE PRE repose sur une méthode d’approche globale des problèmes d’enfants vulnérables.
En 2014, 256 élèves ont été repérés en difficultés, 179 ont intégré un parcours individualisé sur accord  parental et 60 sont suivis en collectifs.

 

Quatre axes d’intervention :

 

  • L’ingénierie : Une assistante administrative, un travailleur social et une coordonnatrice qui ont pour mission de Gérer les tâches administratives du service, de rencontrer et accompagner les familles dans leurs difficultés, d’animer le réseau  partenarial et de superviser le bon déroulement du PRE

     

  • L’apprentissage : qui permet la lutte contre l’illettrisme, le décrochage scolaire et la sensibilisation des parents à la réussite de leurs enfants  [ coup de pouce clé, ateliers jeux, ateliers culturels (théâtre, arts plastiques, moringue, cirque) ateliers sportifs.]

     

  • La parentalité, la santé  : permet de faire participer les parents à un système d’échange et de mettre en avant leur savoir faire. Permet aussi une sensibilisation à l’hygiène alimentaire, aux activités physiques (ateliers couture, broderie mahoraise, sorties culturelles)

     

  • La citoyenneté et sport : permet de tisser des liens sociaux, de connaître ses droits et devoirs, de responsabiliser les jeunes et de faire du sport (séjours sportifs, ateliers boxe, taekwondo)


Contact : Mme Josette PAUS
Maison de quartier du Gol / 0262 32 09 09

 


LE SERVICE LUTTE CONTRE L’ILLETTRISME

Assure la mise en place d’actions de lutte contre l’illettrisme et l’échec scolaire, soit en mettant en place des actions, soit en faisant intervenir des opérateurs ou en orientant les jeunes vers les dispositifs existants :

 

  • Ateliers d’apprentissage des compétences CLE (Compter, Lire et  Ecrire) et de redynamisation sociale,
  • Initiation à l’informatique et Internet en partenariat avec l’école


Les secteurs : le Gol , les Canots, maison de retraite de Saint Louis


Mise en place d’un centre d’écriture et de lecture des langues créoles


Contact : Mme Edith Bertil
Bâtiment Vogue / 0262 91 39 50

 


LE SERVICE PÉRISCOLAIRE

Il a pour mission la mise en œuvre de la politique socio-éducative de la Ville . Il met en place les Accueils de Loisirs Sans Hébergement règlementés par la DJSCS (Direction de la Jeunesse et des Sports et de la Cohésion Sociale).


Il assure la mise en place :

 

  • Des accueils de loisirs : 400 enfants à chaque période de vacances scolaires
  • Des activités périscolaires : 100 places offertes
  • Des mercredis jeunesse : 100 places offertes
  • La coordination du TAPS (Temps d’Accueil Périscolaire) mis en place par les associations.

 

Caisse des Ecoles
5 rue Victor Hugo (locaux du CCAS)
97 450 Saint-Louis
Téléphone : 0262 32 38 38

 


LE SERVICE LOISIRS DES JEUNES
Assure la prise en charge des adolescents de 12 /18 ans dans le cadre de projets spécifiques :

 

  • Opération Ville Vie Vacances,
  • Séjours,
  • Animation de lieux d’accueils,
  • sorties pédagogiques.

 

2 projets ont été réalisés en 2014 dans le cadre du PRE avec le collège du Gol et de Plateau Goyaves notamment un camp d’ados à la Plaine des Makes.