1 million de repas par an

La Restauration collective de Saint-Louis a été créée dans les années 80. Une expérience qui lui vaut de rester très compétitive.

 

Dès l'aube, le personnel de la cuisine centrale entre en activités car chaque jour ce sont 7247 repas qui sont distribués dans les 32 écoles de la commune.

 

Malgré cette quantité importante, le personnel de ce secteur essentiel de l'action communale, en plus de l'équilibre alimentaire veille à respecter les régimes particuliers, qu'ils soient d'ordre religieux ou de santé (allergies au sel, à l'œuf...).

Les 85 agents de la cuisine centrale travaillent dans le respect des règles sanitaires avec notamment le port de charlottes et de gants. De la cuisson à la livraison puis au service dans les cantines, les aliments suivent le principe de la liaison chaude. Il s'agit d'une méthode de conservation d'un produit entre sa fabrication et sa consommation consistant à le garder à une température supérieure à 63 degrés pour écarter tous risques sanitaires.

 

Pour une alimentation équilibrée : La commission des menus

 

Les menus proposés dans toutes les écoles du territoire sont définis lors d'une commission de menus où officient une diététicienne, une infirmière, des directeurs d'écoles ainsi que des parents. Cette instance veille à l'équilibre des menus mais aussi à la qualité des denrées et à la présentation des plats servis aux enfants. Diversification des goûts et des odeurs, besoins de l'enfant et « produits pays », sont autant de détails auxquels s'attache cette commission qui se tient tous les deux à trois mois.

 

Un fruit à la récré !

 

Cette opération a été mise en place dans toutes les écoles maternelles de la commune dans l'esprit du programme « Mangez 5 fruits et légumes par jour ». Un fruit à la récré vise à prévenir chez les tous petits les risques des maladies dus à des déséquilibres alimentaires tels le diabète ou l'obésité. En plus des repas du midi et du dessert, la cuisine centrale livre chaque matin deux fruits par enfant dans toutes les écoles maternelles.