Saintlouis.re

Ville de Saint-Louis et La Rivière

Information mairie

 

L'ARS vous informe d'un programme de démoustication sur les quartiers de Saint-Louis suivants :

  • Cité Cocos
  • Pont Neuf
  • Camp du Gol

 

Nuits du :

  • 09 août
  • 16 août
  • 23 août
  • 30 août

(du mercredi au jeudi à partir de minuit)

 

RECOMMANDATIONS

Avant le traitement :

  • Couvrir les bassins et aquarium,
  • Mettre à l’abri les tortues
  • Fermer portes et fenêtres
  • Protéger les ruchers*


Après le traitement :

  • Maintenir portes et fenêtres fermées au moins 30 minutes après le traitement
  • Eviter, autant que possible, de pénétrer dans la zone traitée pendant 6 heures
  • Laver et/ou peler les fruits et légumes avant de les consommer

 

Aux doses utilisées, le produit insecticide (la deltaméthrine) ne présente pas de danger pour les animaux à sang chaud (chien, cabris, poules…), mais il peut être toxique pour les animaux à sang froid (poissons, tortues…).

Néanmoins, en cas d’exposition, cet insecticide peut provoquer des irritations chez les personnes sensibles.

En cas d’apparition de symptômes suite à une opération de démoustication, il est recommandé de consulter un médecin.

 

* Vous êtes apiculteur :

Pour toute demande d’informations, de conseils, vos contacts :

  • Association GDS Réunion au 02 62 27 55 78
  • Syndicat Apicole de La Réunion : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

En cas d’imprévus (météo défavorable : pluie, vents, ou pannes de matériel), ces traitements pourront être reportés au lendemain.

 

Aujourd'hui, la plupart des démarches administratives (Impôts, CAF, Pôle Emploi...) s'effectuent par le biais d'Internet.

Le CCAS (Centre communal d'action sociale) souhaite vous accompagner dans la découverte de l'outil informatique et propose une initiation au numérique pour permettre à tout le monde de se familiariser avec les bases de l'informatique et son environnement accompagné d'un animateur.

Ces ateliers se dérouleront dans les maisons de quartiers suivantes :

  • Palissade
  • Savane
  • Seychelles
  • Le Gol
  • L'Etang
  • Bellevue
  • Tapage
  • Ouaki
  • Rivière Centre
  • Les Makes

 

Pour obtenir les dates des ateliers, contactez le 0262 59 92 90

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

4604 cas de dengue ont été confirmés depuis le début de l’année 2018. L’épidémie se poursuit dans l’Ouest et le Sud à un niveau constant, toujours aux alentours de 300 à 400 cas par semaine. La mobilisation de tous est nécessaire durant l’hiver austral pour freiner cette dynamique et éviter une épidémie de plus grande ampleur au cours de l’été prochain. Les actions de démoustication autour des personnes malades signalées par les médecins se poursuivent. Cependant, elles ne sont pleinement efficaces que si elles s’accompagnent d’une mobilisation collective : protection individuelle contre les piqûres de moustiques et élimination des gîtes larvaires par tous. Ne laissons pas la dengue passer l’hiver, ensemble, luttons contre les moustiques !

 

Opérations de démoustication

Les opérations de démoustication sont réalisées autour du domicile des personnes malades signalées par les médecins ou les laboratoires, et dans les zones connues de circulation du virus. L’objectif est de réduire les populations de moustiques adultes dans ces zones et ainsi d’éliminer des moustiques déjà infectés ou susceptibles de le devenir. Ce sont en effet ces moustiques qui une fois infectés après avoir piqué une personne malade, transmettront à leur tour le virus de la dengue à chaque nouvelle piqûre. Ces opérations de traitement sont donc impératives pour lutter contre l’épidémie de dengue et elles sont programmées comme suit :

 

Traitements de nuits

Dans les zones de circulation virale les plus actives de l’île, notamment sur St-Paul, les opérations de pulvérisation spatiale de nuit sont dorénavant privilégiées compte tenu du nombre important de cas de dengue et donc de l’impossibilité d’intervenir individuellement et systématiquement auprès de chaque cas. Ces opérations sont menées grâce à des appareils de pulvérisation insecticides montés sur des véhicules pick-up. Tous les habitants des zones concernées sont informés avant le passage du traitement par un avis de démoustication distribué dans leur boîte aux lettres avec les recommandations à suivre avant et après le traitement.

Consultez les calendriers de passage sur le site Internet de l’ARS OI

 

Traitements de jour en porte-à-porte

Dans les zones moins étendues ou encore peu impactées, les traitements en porte à porte de jour restent privilégiés. Ils sont menés en journée par les agents de l’ARS ou du SDIS dans les cours et jardins des particuliers grâce à des appareils de pulvérisation portés à dos. Une première équipe passe dans la rue pour informer les personnes rencontrées du passage imminent du traitement, procéder à l’élimination des gîtes larvaires et s’assurer de la mise en sécurité des maisons à traiter. Une deuxième équipe passe ensuite pour procéder aux traitements. Ces interventions sont menées dans les cas suivants :

  • Nouveaux cas de dengue dans des quartiers jusqu’à présent indemnes
  • Foyers de circulation du virus récents et encore peu actifs avec un nombre limité de cas.

Dans tous les cas, pour une efficacité optimale, il est impératif que ces interventions de démoustication soient accompagnées d’opérations de sensibilisation et d’élimination des gîtes larvaires mises en œuvre par les communes, les associations et les intercommunalités, et d’une mobilisation collective de la population.

 

C’est maintenant qu’il faut agir !

La mobilisation de tous est nécessaire pour lutter contre l’épidémie de dengue durant cet hiver. Aussi, les autorités sanitaires rappellent que :
Chacun doit agir pour lutter contre les moustiques :

  • Protégez-vous des piqûres
  • Eliminez les lieux où les larves se développent et videz tout ce qui peut contenir de l’eau (surtout après les pluies) Si vous avez une forte fièvre, des douleurs articulaires, des maux de tête, une grande fatigue : consultez immédiatement un médecin

 

Situation épidémiologique au 12 juin 2018

(données de la Cire OI, Santé Publique France)

Du 28 mai au 3 juin (données de la semaine dernière en cours de consolidation), 351 cas de dengue ont été diagnostiqués et sont répartis dans les zones suivantes :

L’ouest :

Bois de Nèfles et La Plaine (64 cas)

  • St-Paul, Gare routière et Etang (50 cas)
  • Le Port (53 cas)
  • La Possession (41 cas)
  • Le Guillaume (11 cas)
  • St-Gilles-les-Bains (37 cas)
  • St-Leu (29 cas)
  • St-Gilles-les-Hauts (11 cas)
  • La Saline (6 cas)

Le sud :

Ravine des Cabris (11 cas)

  • St-Pierre (7 cas)
  • Étang Salé (4 cas)
  • St-Louis (7 cas)
  • le Tampon (3 cas)
  • St-Joseph (3 cas)
  • Avirons (1 cas)

 

Au total depuis le début de l’année 2018, 4604 cas de dengue ont été signalés.

Depuis le début de l’année, 94 cas de dengue ont été hospitalisés (dont 10 personnes pour dengue sévère).

 

Si nous agissons Ensemble contre les moustiques durant l’hiver austral, nous pouvons arrêter l’épidémie de dengue.

 

--

http://www.reunion.gouv.fr/dengue-l-epidemie-continue-dans-l-ouest-et-le-sud-a4022.html

Restez connectés

Inscrivez-vous à la newsletter

pour recevoir toute l'actualité de la Ville de Saint-Louis

ou suivez nous sur...