Mairie

Formation ETAPS

 

C’était une promesse de la nouvelle équipe, rendre à la population un service public efficace par le biais d’une administration en ordre de marche.

Dans sa nouvelle organisation communale, la ville souhaite former ses agents afin qu’ils soient en mesure de répondre au mieux aux attentes de la population.

 

C’est en ce sens que 4 agents de la collectivité, inscrits au concours d’éducateur territorial des activités physiques (Etaps) ont bénéficié durant 1 mois d’un accompagnement dans leur préparation en plus de la formation octroyée par le Cnfpt (Centre national de la fonction publique).

Epreuves sportives avec des élèves volontaires, visioconférence, jury blanc composé d’élus et de cadres de la collectivité, tout a été pensé pour que les agents bénéficient d’une réelle mise en situation.

 

Sur les 4 candidats qui se sont présentés, 3 sont désormais lauréats du concours et accèdent pour deux d’entre eux au grade d’éducateur territorial et pour le dernier au grade d’éducateur principal de 2ème classe.

Ces 3 agents sauront désormais apporter au public dont ils auront la responsabilité, un service de qualité grâce à l’investissement de toute une équipe avec notamment Yannicke Séverin, adjointe déléguée aux ressources humaines et à la modernisation de l’administration, Flora Etchéverry, adjointe déléguée à la formation, Gaëlle Mouniama Coupan, adjointe déléguée au sport, Ludivine Imache adjointe déléguée à la culture et Dominique Amazingoi, adjointe déléguée au patrimoine.

 

Conseil municipal du 24 février 2021

Conseil municipal du 24 février 2021

 

Rapport sur la situation en matière de développement durable, rapport sur les Orientations Budgétaires 2021, demande de subvention pour les audits finances et organisationnels, garantie d’emprunts pour la construction de logements sociaux ; ce sont-là quelques affaires marquantes du conseil municipal de ce mercredi 24 février qui s’est tenu au gymnase Jean Joly en raison des contraintes sanitaires.

D’autres affaires étaient à l’ordre du jour, telles que le bilan des acquisitions et cessions immobilières pour l’année 2020 ou encore le programme d’opérations d'Électrification Rurale.

 

RAPPORT DE SITUATION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

Ce rapport fait état de la prise en compte du développement durable dans le fonctionnement interne de la collectivité et dans la mise en œuvre des politiques publiques.

Il s’inscrit dans le cadre règlementaire qui impose aux collectivités territoriales de plus de 50 000 habitants, de présenter un rapport annuel sur la situation en matière de développement durable préalablement aux débats d’orientations budgétaires.

Il s’agit d’établir d’une part « un bilan des actions conduites au titre de la gestion du patrimoine, du fonctionnement et des activités internes de la collectivité » et d’autre part « un bilan des politiques publiques, des orientations et des programmes mis en œuvre par la collectivité sur son territoire. »

Ce rapport se propose ainsi d’étudier, de manière transversale, la prise en compte par l’action communale de chacune des 5 finalités du développement :

  1. Lutte contre le changement climatique;
  2. Préservation de la biodiversité, protection des milieux et des ressources ;
  3. Epanouissement de tous les êtres humains ;
  4. Cohésion sociale et solidarité entre territoires et les générations ;
  5. Dynamiques de développement suivant des modes de production et de consommation responsables.

 

RAPPORT SUR LES ORIENTATIONS BUDGETAIRES

Suite à ce rapport, le conseil a débattu sur les orientations budgétaires Le Débat d’Orientation Budgétaire (DOB) constitue la première étape du cycle budgétaire annuel.

Il permet de discuter des orientations budgétaires de la collectivité et d’informer les élus sur sa situation financière et s’appuie sur un rapport qui doit préciser les orientations budgétaires pour l’année à venir, les engagements pluriannuels envisagés et les choix en matière de gestion de la dette.

Pour cela, il est nécessaire de rompre avec une politique au fil de l’eau pour dresser un véritable cap de développement et d’amélioration des conditions de vie articulé autour des axes suivants :

  • Les réponses aux urgences du quotidien
  • L’accompagnement des acteurs et le développement économique
  • L’anticipation des défis de demain La refondation de l’administration communale.

 

UNE SUBVENTION POUR LES AUDITS FINANCIER ET ORGANISATIONNEL

La commune avait sollicité l’AFD pour une subvention de la Direction Générale du ministère des Outre-Mer (DGOM) afin de participer aux dépenses dans le cadre la réalisation des audits financier et organisationnel. Ainsi, un montant de 40 000 € a été accordé à la collectivité sur un montant total de 47 929.88 euros.

 

UN NOUVEAU PROGRAMME DE LOGEMENTS SOCIAUX A BOIS DE NEFLES COCOS

Ces programmes s’inscrivent dans le cadre des engagements de la mandature pour un renforcement de la cohésion sociale territoriale et se déploie notamment au travers du partenariat avec les opérateurs de logements sociaux ou établissements publics, ainsi qu’avec l’État et certaines collectivités locales.

Opération Coco Turpin

La SODEGIS va construire 39 logements locatifs sociaux au chemin des Cannes Roses. Le Conseil municipal s’est porté garant pour un montant de 6 482 376 euros.

Opération Mirabeau

La SEMADER va réhabiliter 14 logements sociaux à l’Allée des Colons. Le Conseil municipal s’est porté garant pour un montant de 1 089 448 euros.

 

 

Les objectifs pour 2021 sont déterminés dans les Orientations Budgétaires présentées lors de ce conseil. La feuille de route s’inscrit dans un cadrage budgétaire maitrisé, issu de la prospective financière jusqu’à 2026, fixant ainsi 5 années pour permettre à Saint-Louis de retrouver un niveau de service de qualité, redonner les moyens aux services de travailler dans le sens d’un meilleur service rendu à la population, ouvrir de nouvelles perspectives en matière d’attractivité pour le territoire, agir avec plus d’efficacité pour la proximité et le lien social dans la ville, et enfin, ouvrir des perspectives avant la fin du mandat de réduire la pression fiscale sur les contribuables.

 


► Audit financier de la ville : le rapport accessible en ligne

 

 

 

L'Insee réalisera une enquête statistique sur les loyers et les charges de certaines familles saint-louisiennes durant la période du 24 septembre au 17 octobre 2020.

Cette enquête obligatoire concernera 5 500 foyers français dont une partie se situe à Saint-Louis.

Habituellement, l'interrogation se fait chez la famille mais au vu du contexte sanitaire, elle se fera par téléphone.

Les enquêteurs se déplaceront néanmoins lors de la phase de repérage des logements et seront munis d'une carte officielle.

Il vous est rappelé que les réponses fournies lors de ces entretiens restent anonymes et serviront uniquement à l'établissement de statistiques.

 

Ce jeudi 23 juillet 2020, l’équipe municipale était en visite dans les bâtiments de la restauration collective.

Après une premier échange avec les cadres et un tour guidé des locaux, Mme Juliana M'Doihoma et les élus de la majorité ont pris soin de rencontrer l’ensemble du personnel et de donner la parole à chaque agent.

« Nous souhaitons redonner du sens à la valeur travail et optimiser l’organisation pour que le service rendu à la population soit plus efficace » leur a confié le maire.

En effet, la restauration collective représente un service important de la ville.

Avec près de 8000 repas servis chaque jour, Mme le Maire souhaite redonner la motivation aux employés, moderniser les modalités de production des repas et de plonge, clarifier les circuits qui vont de la commande des denrées à l’assiette des enfants.

Le conseil municipal qui se tiendra ce mercredi 29 juillet 2020 sera notamment l’occasion de confirmer pour cette année la gratuité de la cantine et le montant de 20 euros de frais d’inscription associés.

Si les tarifs ne changeront pas, le règlement intérieur sera en revanche modifié pour ouvrir davantage aux parents la commission des menus et faciliter la possibilité pour les parents délégués et les élus de quartier de déjeuner dans les écoles afin de constater par eux-mêmes le fonctionnement du service et la qualité de l’assiette de l’enfant.

La nouvelle équipe municipale entend placer la famille saint-louisienne au coeur des préoccupations.

Il s'agira également de servir des produits de qualité aux marmailles par le biais d'un travail de proximité avec les agriculteurs et éleveurs du territoire.

Juliana M’Doihoma persiste et signe dans sa motivation à remobiliser les agents pour améliorer le service public communal.

 

"Conformément à l’engagement pris pendant la campagne électorale, Juliana M'Doihoma et ses élus ont tenu à faire un point presse le 20 juillet afin de partager en toute transparence avec la population la situation budgétaire et financière dans laquelle se trouve la commune.

Alors que le budget prévisionnel, héritage de l’équipe sortante, devra être voté avant le 31 juillet (habituellement mars/avril) l'équipe municipale s'est également intéressée à l’état des consommations budgétaires entre le 1er janvier et le 1er juillet 2020.

« Pour autant, nous ne nous résignons pas. Difficile mais pas impossible !" a souligné Madame le Maire.

Ci-dessous quelques chiffres marquants constatés :

 

 

Ce mardi 21 juillet, les élus ont rencontré les 350 agents du service Environnement répartis en 33 secteurs dont 22 sur Saint-Louis et 11 sur la Rivière.

Dans son discours, Juliana M'Doihoma a insisté sur son intention de rompre avec l'ancien système et d'offrir à chaque agent l'opportunité d'évoluer au sein de la commune en lui redonnant l'envie de servir la population : "il n'y aura pas de chasse aux sorcières, ma volonté est de remettre chaque agent à sa place. Je sais que parmi vous, il y a des carreleurs, des maçons... qui seront redéployés sur des postes adéquats. Mon équipe et moi sommes là pour écouter vos difficultés et tracer une feuille de route avec vous".

Elle a notamment insisté sur l'équité pour les agents "chacun d'entre vous bénéficiera d'un traitement égalitaire en terme d'avancement où l'ancienneté, l'implication et le mérite seront pris en compte".

Après son discours, Mme le maire a donné la parole à chaque responsable de secteur afin de présenter les équipes. L'occasion de "mettre un nom sur un visage" a t-elle déclaré.

 

Ville de Saint-Louis

Mairie de Saint-Louis

125 Avenue Principale

97450 Saint-Louis

Tél : 0262 91 39 50

 

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi de 8h à 16h