Actualités

 

Dann zardin Moulin Maïs, samdi swar, la ville Sin Loui la mette un gayar lambians po fèt la liberté.

Les contraintes sanitaires n'autorisant pas les rassemblements, la municipalité saint-louisienne a choisi une version numérique pour son kabar du 20 décembre.

Et malgré ce contexte, les artistes ont offert un spectacle de qualité aux spectateurs connectés.

Pour le Maire, qui entend tout mettre en action pour que Saint-Louis redevienne un haut lieu de la culture réunionnaise, ce premier kabar aura été une vraie réussite.

 

Et alors que les roulèr du maloya résonnaient encore dans les têtes, le ciel s'est embrasé au dessus de Bois de Nèfles Cocos pour marquer comme il se doit ce jour symbolique, celui du 172ème anniversaire de l'abolition de l'esclavage.

 

 

Les services de la Civis et de l'environnement de Saint-Louis ont lancé ces derniers jours, différentes opérations de nettoyage des quartiers.

 

"Nous avons un gros travail à faire et qui doit concerner tout le monde. Nous ne sommes qu'au début de cette dynamique que nous souhaitons renforcer." a indiqué madame le Maire.

 

A la Chapelle et Bois de Nèfles Cocos, des anciens dépôts sauvages, après le passage des engins, ont laissé la place à des parterres où pousseront désormais des essences comme le vétyver, le basilic massif ou le bois de juda.

Un embellissement qui donne un nouveau cachet à ces sites qui resteront sous la surveillance de la Brigade intercommunale de l'Environnement.

C'est aussi à la Chapelle ainsi qu'aux abords de l'école Ambroise Vollard au Ouaki, qu'un travail concerté entre la brigade environnement de Saint-Louis, le Clspd et la brigade anti-tag de la Civis a été mené le 17 décembre.

Plusieurs bâtiments du secteur, ont en effet été dégradés par des graffitis sauvages pour lesquels la brigade anti-tag est intervenue redonnant là aussi une autre image des quartiers.

 

"Chacun a un rôle à jouer y compris la population"

 

Pour toutes vos informations sur la propreté à Saint-Louis, vous pouvez contacter la Brigade environnement au 0 800 500 061

 

 

Quelle plus agréable manière de terminer cette année scolaire que sur une journée aux couleurs du cirque.

Ce mardi 15 décembre, les enfants de l'école Sarda Garriga ont ainsi pu s'essayer aux arts du cirque sous la houlette des animateurs de la compagnie du 4ème cirque de Saint-Louis.

Equilibre, assiette chinoise, foulard de jonglage..., les écoliers ont pu goûter à toutes les expériences de la discipline avant d'assister l'après-midi à une représentation des professionnels.

Cette action initiée par l'équipe pédagogique de l'école financée en partie par le fonds d'initiatives de proximité de la Politique de la ville avait pour but de favoriser l'accès aux pratiques culturelles et artistiques aux enfants de ce quartier prioritaire.

Les éclats de rire et les applaudissements qui ont résonné tout au long de cette journée témoignent sans conteste d'une opération totalement réussie.

 

 

L'école municipale de danse et de musique du Gol en partenariat avec le Contrat de ville et l'association Klé de Sol ont lancé en octobre dernier un atelier d'éveil musical pour les enfants de 5 à 8 ans.

Chaque mercredi, pendant une heure les enfants découvrent ainsi de manière ludique le chant et les instruments comme le xylophone ou encore le piano.

Au travers de petites contes, ils apprennent les sons, les nuances, et à lire les partitions...

 

Après 2 mois d'apprentissage, les musiciens en herbes ont donné le 16 décembre leur première représentation. Une première qui laisse augurer la naissance de futurs grands talents.

 

 

C'est un lieu chargé d'histoire que 5 classes de différentes écoles de La Rivière ont choisi pour célébrer la fête de la liberté.

Les jardins de Moulin Maïs à Bois de Nèfles Cocos ont en effet pris des couleurs ce jeudi 17 décembre.

Alors que d'un côté certains étendent l'histoire, de drôles d'oiseaux porteurs de message de paix se sont posés dans les branches des arbres. Et quels arbres ! Sur certains fleurissent des fonnkèr qui parlent d'égalité, de liberté. Sur d'autres des petites mains qui portent l'amour, le bonheur.

 

Pour s'approprier son histoire, il faut la connaître et c'était là l'objectif de ce projet des écoles de la circonscription de Saint-Pierre 2.

 

Afin que cette journée reste mémorable, les enfants ont pu goûter à de nombreux plaisirs locaux comme le moringue, le maloya ou "zistoir grand diab" avec la directrice de l'école Auguste Lacaussade dans le rôle de la conteuse.

Ils ont également profiter de l'exposition "Sentié maron" actuellement en cours à Moulin Maïs pour appréhender leur histoire au travers du regard des 4 artistes.

Une histoire qui a désormais moins de secrets pour eux.

 

La matinée de découverte autour du 20 désanm s'est achevée par un maloya géant.

 

 

C'est l'été, et quoi de mieux que des cours de natation pour supporter les grosses chaleurs.

Du 4 au 25 janvier, le club des Dauphins Saint-Louisiens met en place des ateliers d'apprentissage pour les enfants ne sachant pas nager.

Durant 3 semaines, les marmay pourront joindre l'utile à l'agréable en découvrant les bienfaits de la natation. Les bénéficiaires du RSA pourront bénéficier du dispositif Pass bien-être du Conseil départemental sur cette activité.

 

Renseignements et inscriptions :

  • Local DSL à la piscine de Saint-Louis les lundis et mardis de 16h30 à 17h
  • Téléphone : 0692 705 531

 

Ville de Saint-Louis

Mairie de Saint-Louis

125 Avenue Principale

97450 Saint-Louis

Tél : 0262 91 39 50

 

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi de 8h à 16h