Saintlouis.re

Ville de Saint-Louis et La Rivière

Sociale

 

Aider un papa, une maman, un frère ou une tante dans la maladie ou dans le handicap est un investissement de chaque instant. A la Réunion, près de 50 000 personnes accompagnent un proche dans tous les actes de la vie quotidienne.

Si l'aidant familial n'est pas reconnu comme métier, chaque année une journée nationale est organisée pour saluer l'abnégation de ces personnes, mais aussi et surtout pour leur offrir un moment de répit.

A Saint-Louis, c'est sur les berges de l'Etang du Gol que le CCAS et la CRC (Caisses Réunionnaises Complémentaires) se sont posés le temps d'une matinée, le mardi 25 septembre.

Maquillage, massage, coiffure, bien-être, les partenaires ont mis les petits plats dans les grands pour accueillir les aidants familiaux et leur faire profiter d'un vrai moment de repos.

« Nous avons choisi ce cadre apaisant pour que cette matinée vous apporte le répit nécessaire avant de reprendre vos tâches d'aidant. Nous tenons à saluer le courage qui est le vôtre » a souligné Mme Vynisale, 1ère adjointe au maire.

 

 

Prévenir l'illettrisme dès la petite enfance, agir contre l'illettrisme pour aider les jeunes à réussir leur insertion professionnelle ou sécuriser le parcours professionnel des plus fragiles, rendre effectif l'accès aux droits dans le quotidien de tous ; autant d'objectifs que la Caisse des écoles entend atteindre au travers de ces actions auprès de la population saint-louisienne.

En effet, une maîtrise insuffisante de l'écriture, de la lecture et du calcul constitue un frein, même dans les situations les plus simples de la vie courante.

Pour pallier ce fléau, le service de lutte contre l'illettrisme agit sur tous les fronts au plus près des personnes.

Le 11 septembre, la ville a ainsi participé à la 5ème édition de la journée nationale d'action contre l'illettrisme.

Au gymnase de Roches Maigres, petits et grands ont profité d'une journée intitulée « Illectrosport », rencontre entre l'illettrisme et le sport. Une multitude d'activités sportives ou numériques était proposée.

De nombreux partenaires professionnels étaient également présents, tels le Pôle Emploi, la CCi ou le RSMAR...

 

 

Suite à la démission de 4 de ses membres, le CCAS lance un appel à candidature pour un renouvellement partiel de son Conseil d'administration.

Aussi,

• les associations oeuvrant dans le domaine de l'insertion et de la lutte contre les exclusions,
• les associations familiales (UDAF),
• les associations de personnes handicapées du département

 

sont invitées à transmettre, avant le 17 septembre 2018, une liste comportant au moins trois noms de représentants qui seront amenés à siéger en tant que membres nommés au sein du CCAS.

Au final, le choix sera entériné par arrêté du maire avec copie aux intéressés.

 

Courrier officiel : pdf

 

Dans le cadre de la politique de la Ville, le Pôle emploi de la Rivière en partenariat avec la Mission Locale Sud et la Mairie de Saint-Louis mènent des actions à destination des quartiers prioritaires de la Rivière et de Bois de Nèfles Cocos.

Pour accompagner au développement économique de ces quartiers, en complément des permanences, les interventions du Pôle Emploi portent sur 2 axes stratégiques dans le cadre du pilier développement économique :

  • L’accompagnement des jeunes dans la recherche d’un contrat en alternance.
  • Le développement de l’utilisation du digital dans le cadre de la recherche d’emploi.

 

A ce titre, le mercredi 13 juin, les partenaires ont réuni une vingtaine d'associations ainsi que les élus du conseil citoyen pour une présentation de ces actions afin qu’ils puissent véhiculer l'information auprès de la population.

Véritable levier de communication dans les quartiers, les associations et élus des conseils citoyens peuvent maintenant promouvoir l’intérêt de la maîtrise du digital dans le cadre de la recherche d’emploi et les bénéfices du club pour les jeunes recherchant un contrat en alternance.

 


 

  • L’accompagnement des jeunes dans la recherche d’un contrat en alternance.

Fruit d’un partenariat renforcé entre la Mission locale de Saint-Louis et le pôle emploi de la Rivière, le club « Coaching pour un contrat en alternance en 2018 » permettra à quinzaine de jeunes issus des QPV de bénéficier d’un accompagnement renforcé dans le cadre de leur recherche de contrat en alternance. Ils seront soutenus par une conseillère de la Mission Locale de Saint-Louis, Mme Huet Sandrine et d’une conseillère entreprise de pôle emploi, Mme Jacquemart Michèle qui co-animent ce club.

  • Le développement de l’utilisation du digital dans le cadre de la recherche d’emploi.

Permettre à la population issue des QPV de mieux optimiser leur recherche d’emploi en s’appuyant sur les outils digitaux. Les deux ambassadrices du digital, Annick Grondin et Claudia Bourgogne ont présenté l’intérêt du digital et les fonctionnalités essentielles de l’espace personnel, des applications mobiles et de 3 applications de l’Emploi Store utiles au quotidien.

Afin d’accompagner la population, 3 créneaux d’ateliers sont disponibles : lundi, mardi et jeudi après-midi sur rendez-vous.

 

Pôle Emploi de La Rivière

64A Route de Cilaos

 

"Un momon dési la terre, nena rienk in mèm, aten pas son zié fermé pou di a li ou aim a li pli for bondié", c'est sur ses magnifiques paroles de la chanteuse Kénaelle qu'a débuté la cérémonie de remise des Médailles de la Famille Française le samedi 26 mai 2018 dernier dans la salle Simone Veil pour quatorze familles saint-louisiennes.

Cette distinction vise à récompenser les parents de famille nombreuse. C'est une reconnaissance des mérites des mamans et papas qui les ont accompagnés en leur assurant tout le nécessaire à leur épanouissement.

Par ailleurs, cette matinée a été l'occasion les mamans de partager via des témoignages sur les difficultés rencontrées. Des familles très touchées et très aimantes, car ce moment était pour beaucoup d'entre eux, l'occasion pour eux de faire passer un message d'amour à leur pilier, à leur mère.

Une matinée clôturée par un petit concert privé du chanteur Joe Vany.

 

 

Les élèves du Lycée Victor Schoëlcher ont travaillé main dans la main avec le Conseil Citoyen et les associations du quartier de la Zac Avenir pour offrir aux habitants du quartier une journée de détente.

Cette action de proximité avait pour but de se rencontrer et de connaître toutes les activités qu'il est possible de faire ensemble au sein du quartier.

 

 

Il y a 15 mois, les habitants de la résidence Kayamb du Gol avaient interpellé leur bailleur social, la Semader et les élus de la municipalité sur la nécessité d'améliorer leurs conditions de vie.

Une de leurs revendications principales était alors de trouver un emploi.

Pour le contrat de Ville et la Semader, il était essentiel de répondre positivement à cette requête.

Ainsi 12 personnes du quartier profiteront prochainement d'un contrat à durée déterminée d'insertion (Cddi) d'un an. Ils auront la responsabilité de réhabiliter les bâtiments extérieurs ainsi que les intérieurs. Pour cela, les futurs agents de ces ateliers et chantiers d'insertion bénéficieront d'une formation préalable.

Les 12 cddi seront pris en charge par l'association Gran Pié Coco qui oeuvre déjà dans des chantiers participatifs.

 

Restez connectés

Inscrivez-vous à la newsletter

pour recevoir toute l'actualité de la Ville de Saint-Louis

ou suivez nous sur...