Evènement

 

Une soixante de jeunes s'est présentée ce vendredi à la traditionnelle Journée défense et citoyenneté rendue obligatoire depuis la réforme du service national.

Elle s'impose effectivement à tous citoyens, hommes ou femmes dès l'âge de 18 ans.

Sous l'égide du Ministère des armées, les jeunes profitent d'une journée de sensibilisation aux valeurs de la république. C'est également l'occasion d'être en contact direct avec des militaires afin de découvrir la multitude de métiers et spécialités qui s'offrent à eux dans cette communauté.

Après un test d'évaluation sur les fondamentaux de la langue française, les jeunes ont pu au travers de petites animations menées par le centre du service national de La Réunion-Mayotte, appréhender différemment les droits et devoirs d'un citoyen français.

Flora Etcheverry, en charge de la formation et de l'insertion professionnelle, Jean François Payet, ainsi que Jean-Eric Fontaine et Thibaud Chan Woon Ming également adjoints au maire sont venus saluer les jeunes et leur rappeler le privilège qui est le leur de vivre dans un pays libre dont ils pourront eux-mêmes, selon leurs aspirations, assurer la défense dans l'avenir.

Gaëlle Mouaniama Coupan, adjointe aux sports et loisirs, a clôturé la session du 2ème groupe l'après-midi, en remettant aux jeunes, leur certificat de participation à la Journée défense et citoyenneté (JDC).

 

 

Juliana M'DOIHOMA, maire de Saint-Louis et les élus du conseil municipal vous souhaitent un

JOYEUX NOËL !

 

 

Dann zardin Moulin Maïs, samdi swar, la ville Sin Loui la mette un gayar lambians po fèt la liberté.

Les contraintes sanitaires n'autorisant pas les rassemblements, la municipalité saint-louisienne a choisi une version numérique pour son kabar du 20 décembre.

Et malgré ce contexte, les artistes ont offert un spectacle de qualité aux spectateurs connectés.

Pour le Maire, qui entend tout mettre en action pour que Saint-Louis redevienne un haut lieu de la culture réunionnaise, ce premier kabar aura été une vraie réussite.

 

Et alors que les roulèr du maloya résonnaient encore dans les têtes, le ciel s'est embrasé au dessus de Bois de Nèfles Cocos pour marquer comme il se doit ce jour symbolique, celui du 172ème anniversaire de l'abolition de l'esclavage.

 

 

Un enfant acquiert des droits dès le jour de sa venue au monde

Il a le droit au respect, à une éducation, à des soins, à de l'amour...

A l'occasion de la journée internationale des droits de l'enfant, le 21 novembre, Iris Marcel, directrice des crèches "Les explorateurs" à Saint-Louis a voulu marquer le moment avec la vingtaine d'enfants dont elle a la responsabilité.

L'objectif principal des 2 structures est l'épanouissement de l'enfant dans le respect de sa personne.

Agés de 3 mois à 3 ans, les enfants apprennent ainsi au travers de moments du quotidien quels sont leurs droits et comment les faire respecter.

"C'est important qu'ils apprennent à se positionner et à dire non lorsqu'un conflit survient entre eux par exemple, ou encore à nous faire savoir lorsque quelque chose leur déplaît. Même tous petits, il faut respecter leur non", souligne la directrice.

Les 2 crèches sont également au diapason du développement durable malgré leur jeune âge, en plus d'un petit potager qu'ils cultivent ensemble, ils s'amusent aussi à fabriquer des cabanes en carton ou à ramasser les feuilles...

 

Aux côtés de Séverine Bénard, conseillère municipale déléguée à la Petite enfance et au soutien à la parentalité, les équipes encadrantes ont passé un moment précieux autour d'un goûter avec les enfants, le 20 novembre dernier.

 

Pour témoigner de leur pensée aux enfants qui souffrent de partout dans le monde, la journée s'est achevée par un lâcher de pétales de fleurs.

 

Crèches "Les explorateurs"

12 rue du Belvèdère

97450 Saint-Louis

0692 57 90 05

 

 

 

Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde

Mahatma Gandhi

 

 

Le Mahatma qui signifie « Grande Ame », auteur de citations célèbres fut confronté à la discrimination raciale pour la 1ère fois lors d'un voyage en Afrique alors qu'il n'avait que 24 ans.

Ces inégalités sociales, il en fera le combat de toute une vie avec pour seules armes la tolérance, la non violence et la grève de la faim. Une lutte qui bien que pacifique, lui vaudra d'être emprisonné puis assassiné le 30 janvier 1948 à Delhi.

 

Le Mahatma Gandhi, icône de la non violence est aujourd'hui encore célébré de part le monde.

A Saint-Louis, chaque année, les représentants de toutes cultures religieuses se rassemblent au pied de la statue érigée en son honneur dans le rond-point de la rue Lambert, à l'occasion de son anniversaire le 2 octobre.

 

 

Un devoir de mémoire envers celui qui a donné sa vie pour une société plus tolérante et sans violence : «[...]Il y a eu dans ce monde des tyrans et des assassins, et pendant un moment ils peuvent sembler invincibles, mais à la fin, ils tombent toujours. »

 

Au vu des travaux actuellement en cours dans le secteur et compte tenu du contexte sanitaire, l'équipe municipale a fait le choix d'organiser l'hommage à Gandhi à la date anniversaire de sa mort, en janvier, date anniversaire également de la pose de la statue à la Zac Avenir.

 

 

Les collégiens du Gol ont participé le 19 septembre au « World clean up day », grande journée mondiale de nettoyage.

Lors de cette opération, de partout dans le monde, chacun dans son quartier apporte sa pierre, en ramassant les déchets qui jonchent les rues.

C'est à l'initiative d'une enseignante du collège Jean Lafosse, que le projet a vu le jour sur la rue de Paris, passage obligé pour se rendre à l'établissement.

Elèves, parents d'élèves, personnels scolaires, bénévoles, employés communaux ainsi que des élus de la ville, tous se sont mobilisés pour donner un coup de propre à cette portion de route.

La ville de Saint-Louis avait fait procéder auparavant au ramassage des gros déchets pour un meilleur rendu de l'opération.

Durant cette journée de nettoyage, menée en partenariat avec la CIVIS et l'association SCABE (Sport culture art et bien-être), plusieurs poubelles ont été remplies.

La rue de Paris a à présent un autre visage. La municipalité espère que le travail de ces enfants sera désormais respecté.

 

Ville de Saint-Louis

Mairie de Saint-Louis

125 Avenue Principale

97450 Saint-Louis

Tél : 0262 91 39 50

 

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi de 8h à 16h